mardi 17 février 2009

Message pour mes sages

21 commentaires:

  1. Psychocouaaaaaaaak17 février 2009 à 09:02

    Welcome back chez toi Miss !

    RépondreSupprimer
  2. Bon, et bien c'est pas trop tôt ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. @ Psychocouaaaaaaaaaaak : J'avais paumé les clés de la maison. Je les ai retrouvées dans vos mots à tous.
    :-)

    @ Pierre : Je sais. Je suis une vilaine fille. Promis, plus de sondage sur ce genre de question !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne dirai qu'un mot, enfin deux, c'est youpissime :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bon, plus d'ultimatum entre nous, d'accord ? Tu viens quand tu en as envie, pas de contraintes... Ca fait toujours un immense plaisir de te lire, car tu as plein de choses à dire. Et une bien jolie écriture, nette, précise et pleine d'espoir.

    Le blog, acte 2, scène 1.

    RépondreSupprimer
  6. Euh... "c'est youpissime", ça fait trois mots ! En effet, c'est youpissime.
    Christina, plus de sondage sur ce genre de question, ça veut dire que tu nous soumettras de nouveau à la question (l'allusion aux interrogatoires policiers sous l'Ancien Régime est voulue - une vraie torture ton référendum-plébiscite)

    RépondreSupprimer
  7. Trop cool ton retour ! Continue à nous étonner !

    RépondreSupprimer
  8. @ Miss You : Tu m'ôtes le mot de la bouche !!!
    ;-)

    @ ramses : Les ultimatums ne sont plus de mise. Je suivrai ton conseil en matière de publication. J'espère que la pièce sera longue et ravira mon public chéri !
    :-)

    @ Hacène : Je serais une piètre tortionnaire ! Ou alors à l'insu de mon plein gré...
    ;-)

    @ Anonyme : Toi, tu veux me mettre la pression ? Nan, j'rigole ! Je ferai de mon mieux, pépère, tranquille...
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. @ Christophe : Ton commentaire me suscite une irrésistible envie de bulots ! C'est malin, j'ai faim du coup...
    Bon, je vais essayer de te pondre dans la soirée un petit billet bohrenien... (sans oser prétendre atteindre ta maîtrise des mots qui ne cesse de me bluffer ! espèce de surdoué, va !)
    Je te laisserai ramasser la copie demain matin, comme d'hab... ça va être dur de s'y remettre, mais l'envie est là !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  10. @ ramses : J'ai oublié de te préciser que l'écriture n'est pas la mienne mais juste une police de caractères. Je mettrai à l'occasion une petite note rédigée de ma paluche, juste pour que vous puissiez tous vous horrifier devant mon écriture de gauchère ! (je mettrai également la traduction en police civilisée)
    :)

    RépondreSupprimer
  11. Tu n'es pas au bout de tes déceptions mais l'expérience en vaut la peine. ;-)

    RépondreSupprimer
  12. content de te lire à nouveau :) et....je suis gaucher aussi :) j'avais d'ailleurs lu sur un t-shirt humoristique un jour ceci: "Dieu à créé quelques gens parfait...les autres sont droitiers" c'est peut être vrai remarque? :p

    RépondreSupprimer
  13. @ Caillou : En somme, le blog est une sorte de condensé de vie... Comme disait Malraux dans "La Condition Humaine" : la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ! Le blog ne vaut rien, mais rien ne vaut le blog...
    ;-)

    @ dokinou : En quoi est-il humoristique, ce t-shirt ? Il n'affiche que la plus stricte vérité ! Merci d'être là !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Utiliser le mot blog comme le mot schtroupmf ne résoud pas la totalité de la question, de mon point de vue, bien sûr. Là, tu écartes d'un trait le problème que tu as soulevé. Tu es provisoirement réchauffée mais rien n'est réglé. (Bon, je retourne à mon silence.)

    RépondreSupprimer
  15. @ Christina
    Ca alors, je ne connaissais pas cette "police", j'ai vraiment cru que c'était ton écriture ! Certes, en y regardant de près, on se rend compte que les caractères sont trop semblables pour être "humains", mais c'est bluffant. En tous cas, je suis heureux de te sentir heureuse. Longue vie à ton blog !

    RépondreSupprimer
  16. @ Caillou : Le plaisir d'écrire sera mon guide...

    @ ramses : Merci pour tout ! :-)

    RépondreSupprimer
  17. "Le plaisir d'écrire sera mon guide..."

    En plus, maintenant, tu sais combien c'est salutaire ;-)

    Bonne continuation !

    anti

    RépondreSupprimer